Welcome to IPC 2017

×

Warning message

The subscription service is currently unavailable. Please try again later.

Thank you

14th International Phytotechnologies Conference, from September 25 to 29, 2017

We would first like to thank the International Phytotechnology Society (IPS) for entrusting the Plant Biology Research Institute (IRBV) and the Montreal Botanical Garden of Montréal with the leadership of the 14th edition of the International Phytotechnologies Conference (IPC) that was held in Montreal, Canada (Sept 25-29, 2017). Throughout the organization of this event, we were able to work very closely with David Tsao and Jason White, respectively the current and former presidents, who gave us valuable advice and assistance.  We are most grateful to all partners who provided financial support the conference and, among them, Metanor Resources Inc., which financed the student awards. We would also thank everyone who agreed to be part of the organizing and international scientific committees, deliver a keynote speech or take on the role of moderator and session chair. We gratefully acknowledge the contribution of all the participants who proposed a paper and came to Montréal to present it. 

As far as the organizing committee is concerned, we would like to address a special thanks to Pierre Bolduc, Stéphanie Lou Desilets and Alexis Lavasseur from Conferium who worked intensively with us to manage the conference website, the call for proposals, abstract evaluations, visa issues and other complicated situations as well as global logistics. Our warmest thanks to all the volunteers of the Friends of the Garden and students from the Université de Montréal who helped us to coordinate the sessions, the field tours and special events.

Following our call for abstracts, 448 proposals were received, from 54 countries. In total, the Conference was attended by 360 individuals from 41 countries distributed across all continents: 164 from Canada, 70 from the USA, 57 from Asia, 41 from Europe, 14 from Central and South America, 12 from Africa and 2 from Oceania. Among attendees, the total number of students was 110 (30% of participants). Attendees were mostly from academic research institutions, but non-profit / non-research public organizations and private companies were represented as well (10 and 23, respectively). The meeting showcased four presentations in plenary sessions, 149 presentations in 40 parallel sessions chaired by one or a pair of renowned scientists and 117 posters that altogether covered 14 different topics related to phytotechnology. Some of them covered fields that have not often been addressed in IPCs such as bioremediation and bioeconomy, ecological restoration of mining sites, landscape architecture and phytotechnologies, biomass production for energy and industrial bioproducts or crop production in contaminated soils. 

The meeting in Montréal was the first International Phytotechnologies Conference in North America to be held outside the USA. To our knowledge, it was also the first time that so many participants attended the conference and that so many oral presentations were delivered. A large delegation from Canada was present at the meeting, to take advantage of this golden opportunity to share and exchange ideas with scientists from other continents about the most recent phytotechnology development projects in each country represented. 

Michel Labrecque and Patrick Benoist

 


MERCI

25 au 29 septembre 2017, Montréal - 14th International Phytotechnologies Conference

Nous voudrions remercier, en premier lieu, la Société Internationale de Phytotechnologie (IPS) d’avoir confié à l’Institut de recherche en biologie végétale (IRBV) et au Jardin botanique de Montréal, l’organisation de la 14ème édition de la Conférence Internationale sur les Phytotechnologies qui s’est tenue à Montréal, Canada, entre le 25 et le 29 septembre 2017. Nous avons pu compter sur le soutien et les conseils avisés de David Tsao et Jason White, respectivement, l’actuel et l’ancien président de l’IPS.  Nous remercions tous les partenaires qui nous ont apporté leur soutien financier pour l’organisation de la conférence et, tout particulièrement, Metanor Resources Inc. qui a financé l’ensemble des prix remis aux étudiants. Nous exprimons toute notre reconnaissance à toutes les personnes qui ont accepté de faire partie du comité d’organisation et du comité scientifique international, de présenter leurs travaux à titre de conférencier principal ou d’avoir accepté le rôle de modérateur ou de président de sessions. Nous tenons également à saluer la contribution de tous les délégués qui nous ont envoyé un résumé de leurs travaux et qui sont venus à Montréal pour les présenter. 

Au nom du comité organisateur, nous souhaitons adresser un remerciement très chaleureux à Pierre Bolduc, Stéphanie Lou Desilets et Alexis Lavasseur de la compagnie Conferium qui ont travaillé ardemment à la mise en place du site internet de la conférence, à la gestion des appels à soumission de résumés ainsi qu’à leur évaluation de même qu’à la gestion de situations particulières et aux aspects logistiques de l’évènement. Nous remercions très sincèrement tous les volontaires des Amis du Jardin botanique de Montréal et les étudiants de l’Université de Montréal qui nous ont aidés à coordonner les sessions, les visites techniques et les évènements spéciaux.

Suite à notre appel à soumission de résumés, 448 propositions ont été reçues provenant de 54 pays. Au total, la conférence a accueilli 360 délégués venant de 41 pays représentant l’ensemble des continents : 164 du Canada, 70 des États-Unis, 57 d’Asie, 41 d’Europe, 14 d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, 12 d’Afrique et 2 d’Océanie. Cent dix étudiants faisaient partie de cette délégation, soit 30% de l’ensemble des participants. Bien que la plupart des délégués provenaient d’institutions académiques de recherche, des organisations publiques à but non lucratif ainsi que des compagnies privées étaient présentes en grand nombre (10 et 23, respectivement). Au cours de la conférence, quatre présentations en session plénière et 149 en sessions parallèles présidées par un ou deux scientifiques renommés ont été données et 117 posters présentés couvrant, ensemble, 14 thématiques différentes reliées aux phytotechnologies. Quelques-unes ont couvert des champs qui n’ont pas été souvent abordés au cours des conférences précédentes.  Par exemple, la bioremédiation et la bioéconomie, la restauration écologique des sites miniers, l’architecture du paysage et les phytotechnologies, la production de biomasse pour la production d’énergie et de bioproduits et la production agricole sur des sols contaminés.

La conférence de Montréal est la première conférence internationale sur les phytotechnologies à s’être tenue en Amérique du Nord, en dehors des États-Unis. À notre connaissance, ce fut la première fois qu’autant de délégués participaient à cette conférence et qu’autant de présentations orales étaient données. L’importante délégation canadienne, présente à cet événement, a su profiter de cette magnifique  occasion pour partager et échanger des idées avec des scientifiques du monde entier sur les plus récentes avancées dans le domaine des phytotechnologies.

Michel Labrecque et Patrick Benoist


 

 
 

Important Dates

Conference

September 25-29, 2017

Subscribe to the IPC 2017 newsletter